Guinée Bissau
25/10/2018

HERMES TRANSIT A BISSAU - GUINEE BISSAU

HERMES TRANSIT BISSAU / GRUPO LOPEG

M. SALVADOR LOPES

45 RUA EDUARDO MONDELANE

BISSAU - GUINEE BISSAU

TEL: 00245 955 12 87 12

EMAIL: salvadorfilomeno@gmail.com

Présentation du pays

Nom officiel : République de Guinée-Bissau
Nature du régime : Régime parlementaire
Chef de l’Etat : M. José Mario Vaz (depuis le 23 juin 2014)

Données géographiques

Superficie : 36 125 km²
Capitale : Bissau
Villes principales : Bafata, Gabu, Cacheu
Langue (s) officielle (s) : Portugais
Langue (s) courante (s) : Kriol, français, balante
Monnaie : Franc CFA 
Fête nationale :
24 septembre

Données démographiques

Population (2015) : 1,844 millions d’habitants (Banque mondiale)
Densité : 49 h/km²
Croissance démographique : 2,4 %
Espérance de vie (2015) :
55,4 ans
Taux d’alphabétisation : 54 %
Religion (s) : Musulmans (50%), chrétiens (10%), animistes (40%)
Indice de développement humain (2015) : 0,42 soit au 178ème rang sur 188 pays (PNUD)

Données économiques

PIB (2015) 

1,057 milliard $

PIB par habitant 2015) 

573 $

Croissance (2015) :

4,8 %

Chômage (2014) 

6,9 %

Inflation (2015) :

2,5 %

Solde budgétaire (2015) :

- 2,2 % du PIB

Balance commerciale (2014) 

-72 M$ (

Exportations de la France vers la Guinée-Bissao (2016) :

4,93 M€ (DGT

Importations françaises depuis la Guinée-Bissao (2016) :

22 000 € (DGT)

Principaux clients : Inde, Nigéria, Chine, Togo 
Principaux fournisseurs : Portugal, Sénégal, Royaume-Uni, Espagne

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2015) :

  • agriculture : 44 %
  • industrie : 14%
  • services : 43 %

Situation économique

L’économie de la Guinée-Bissau se structure essentiellement autour de l’agriculture (44 % du PIB), qui occupe entre 75 et 80% de la population active. La culture de la noix de cajou, peu mise ne valeur, est la principale source d’exportation et de revenus du pays (environ 100 M$ par an, 95% des exportations du pays et 17% des recettes de l’Etat).

L’activité économique reste fortement pénalisée par l’état très dégradé des infrastructures, notamment dans le secteur énergétique. Le pays est quasiment privé de production d’électricité sauf dans la capitale. Le réseau routier est peu développé et ne permet pas le désenclavement de certaines régions présentant un potentiel agricole. Compte-tenu des faiblesses structurelles de l’économie et dans un contexte politique instable, la croissance a été relativement faible depuis le début des années 2000, avec une moyenne d’à peine 1%.

Toutefois, la bonne tenue des cours et de la production de noix de cajou a porté l’économie bissau-guinéenne et maintenu la croissance à près de 5 % en 2015 et 2016.

Le FMI a annoncé en mai 2015 son intention d’accorder à la Guinée-Bissau un prêt de 21 millions d’euros sur trois ans, dans le cadre de la facilité élargie de crédit (FEC). Suspendue en juin 2016 en raison de l’instabilité politique dans le pays, la mise en œuvre de la FEC a repris après l’approbation des première et deuxième revues du programme par le Conseil d’administration du FMI le 2 décembre 2016.

Expatriation en Guinée Bissau

Guinée-Bissau offre un environnement où se mêlent influences africaines et héritage culturel de la colonisation portugaise. Il n’existe pas en Guinée-Bissau de distinction entre le visa touriste et le visa d’affaires. Les voyageurs d’affaires peuvent solliciter un visa de 1, 3, 6 ou 12 mois, à entrées multiples. S’il est préférable de prendre son visa à l’ambassade de Guinée-Bissau à Paris, avec des délais d’obtention variables, il est cependant possible de l’obtenir sur le champ à l’aéroport de Bissau. Il n’existe aucune restriction particulière à l’importation & exportation non commerciale de biens. Il est impératif de se munir de francs CFA avant l’arrivée en Guinée-Bissao. Les paiements par carte de crédit et par chèque bancaire n’ont pas cours à Bissau. Il n’y a pas de liaison directe au départ de la France. Deux liaisons hebdomadaires directes sont assurées depuis Lisbonne. La compagnie Royal Air Maroc assure quatre vols hebdomadaires entre Casablanca et Bissau avec, à partir de la capitale économique marocaine, de multiples correspondances. Les liaisons aériennes avec Dakar et les autres destinations africaines sont aléatoires. La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire et La vaccination contre la diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée.  Le paludisme, le chikungunya, La  dengue, la rougeole, le cholera et  Infection par le virus HIV – MST sont présents sur ce pays.

 

Ambassade de France :

Adresse : Avenue des Combattants de la Liberté de la Patrie Bairro Penha – Bissao

Tél. : (+245) 955 393 280

Back

Top